La TURQUIE des MERVEILLES- PASSİON TURQUİE

İncountournable 19 Jours Availability: 10-05-2019
Kayseri, Türkiye Cappadoce, Lycie, EGÉE

Un passé chargé d’histoire, témoin de treize civilisations, la Turquie vous propose le plus fabuleux des patrimoines culturels, architecturaux et naturels qui soient.

La Cappadoce qu’il faut aussi bien survoler en montgolfière qu’arpenter ses sentiers de randonnée pour apprécier ses paysages enchanteurs formés de falaises creusées d’habitations troglodytiques, de villages authentiques et d’églises rupestres.

Les côtes s’appuient sur leurs atouts balnéaires et culturels : l’égéenne, parsemée d’une myriade d’îles et d’îlots, est la patrie des prestigieux vestiges nommés Éphèse, Aphrodisias, Pergame, Hiérapolis… La Méditerranéenne, aux petites criques désertes, grottes marines, baies aux eaux limpides et villages de pêcheurs, offre tous les charmes et plaisirs balnéaires. Quant à la Lycienne, son littoral escarpé est parsemé de cités antiques, villages champêtres, nécropoles rupestres, plages de sable fin et baies secrètes.

Istanbul, l’une des plus belles villes du monde – la « Perle de l’Orient », qui recèle une densité de sites historiques fabuleux.

La Turquie juxtapose à merveille ses cultures occidentales et orientales à travers un art de vivre exceptionnel : hammam, cuisine simple & savoureuse, vie nocturne animée et une hospitalité si chaleureuse qu’on y revient encore et encore!

PROGRAMME La TURQUIE des MERVEILLES.

Jour 1 : Vol–İstanbul- Kayseri

A l’aéroport de KAYSERI, votre guide culturel francophone vous accueille (avec la pancarte « SAMİSTAL TRAVEL »)  et votre chauffeur avec son autobus. Une heure et demie de route et vous arrivez au cœur de la Cappadoce historique, à votre hôtel troglodytique de charme, au village de ÜRGÜP. Vous vous y installez pour 3 nuits.

Chambres troglodytiques creusées dans le tuf, mais tout le confort et même le luxe. Petites terrasses individuelles, terrasses communes qui surplombent la vallée, pour l’apéritif et le dîner. Grand confort et dépaysement assuré ! Mais n’êtes-vous pas des pachas ? Selon votre heure d’arrivée, cocktail de bienvenue, promenade, repos, hammam… Dîner et nuit à l’hôtel à Ürgüp.

Dès le premier soir vous vous inscrivez auprès de votre guide culturel pour ces extras :

  • Qui veut faire un survol de la Cappadoce en montgolfière un matin (à condition de se lever à 4 h !). Une heure de vol. Retour à l’hôtel pour le petit déjeuner vers 8h ou 8h30 pour le petit déjeuner  et la suite du programme. Prix : 100 €. On vous indiquera quel jour.
  • Qui veut aller un soir aux bains turcs (hammam) à Ürgüp ? Quand : ce soir ? Demain ? Après-demain soir ? Prix en fonction des prestations demandées (massage complet ou seulement du cou ou des pieds, etc.) Qui veut aller (à ses risques et périls) voir une fabrication de tapis turcs artisanal ? C’est intéressant, on apprend plein de choses, on voit les tisseurs et tisseuses travailler, mais il faut savoir que le rôle des magasins est de vendre. A ce sujet, nous vous rappelons que la plupart des Tour-opérateurs font passer d’office leurs clients par ces magasins. Que de nombreux guides (dits ‘’culturels’’) refusent d’êtres payés pour leurs journées de guidage, mais sont payés (au fixe ou au pourcentage) par les magasins chez qui ils s’arrêtent avec leur autobus de touristes. «SAMİSTAL VOYAGES » ne mangent de ce pain-là. Nous ne souhaitons pas qu’au retour à Montréal vous vous plaignez qu’on vous ait amenés (innocemment !) dans une fabrique de tapis… ce qui sentait l’arnaque à plein nez ! C’est cela la différence et la qualité que nous vous devons. Donc, ceux qui veulent acheter un tapis (avec avantages : l’Etat turc paie les taxes de dédouanement et le transport) iront visiter la fabrique artisanale, les autres n’y seront pas amenés malgré eux et feront autre chose. Qui veut assister au spectacle des derviches tourneurs, dans une salle entre Ürgüp et Göreme, demain soir ? Il s’agit d’une danse, inventée au 16ème siècle, qui mettait les mystiques en transe et leur permettait d’affirmait qu’ils avaient eu un contact avec le divin. Prix du spectacle : 25 € . Votre guide réservera les places et vous irez en autobus à environ 5 Km de l’hôtel dans une salle spécialement aménagée à cet effet.

Jour 2 : Cappadoce

D’Ürgüp vous roulez une demi-heure et arrivez à GÖREME. Visite du Musée à ciel ouvert, du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. La visite de la vallée où des moines de l’époque byzantine s’étaient installés (nombreux monastères, églises aux fresques étonnantes et véritables merveilles d’art) vous est commentée par votre guide.  Puis, en autobus, vous roulez une demi-heure pour arriver à  ZELVE, autre Musée à ciel ouvert que vous visitez et qui vous permet de comparer les représentations des artistes byzantins. Puis un quart d’heure de route pour arriver au village de AVANOS et au restaurant typique où vous allez déjeuner.  Après le déjeuner, visite des ateliers de poterie d’Avanos : la terre argileuse et l’eau de la rivière sont utilisées depuis les Hittites (1800 ans avant notre ère) et les potiers se succèdent ici depuis près de 4000 ans ! Mais vous pourrez mettre les mains dans l’argile dans 4 jours au village de Güzelyürt où une potière vous initiera à son art. Si vous désirez ramener une poterie chez vous, optez de préférence pour cette potière de Güzelyürt qui place ses bénéfices dans un orphelinat ! Vous ferez d’une pierre deux coups : l’achat d’un objet artisanal à l’esthétique extraordinaire, et une bonne action humaniste. Puis vingt minutes de route pour arriver à  PACHA BAHACHE (le jardin du Pacha) : les cheminées de fées les plus incroyables se trouvent là : photos et émerveillement. Petit cours de géologie par votre guide : quand et comment se sont formées ces cheminées de fées ou ‘’demoiselles coiffées’’. Petite randonnée d’une heure et demie entre PACHA BAHACHE et CAVUSIN, au milieu des vignes, des vergers de pêchers et d’abricotiers, et sur les dunes de sable. A l’arrivée à CAVUSIN, visite de l’église St Jean-Baptiste avec ses fresques du 10ème siècle. Visite du vieux village troglodytique de CAVUSIN, qui ne fut abandonné de ses habitants qu’en 1953 sur ordre du gouvernement inquiet de l’érosion ininterrompue et des éboulements des ‘’appartements’’ troglodytiques. Retour à l’hôtel à Ürgüp. Bains turcs et hammams pour les volontaires. Dîner et nuit à l’hôtel troglodytique. Spectacle des derviches tourneurs pour les volontaires. Aller-retour (5 Km) en autobus.

 

Jour 3. Cappadoce

De Ürgüp vous dépassez le village de Mustafapacha et allez visiter l’ancien monastère de KESLIK, lové dans sa vallée secrète. Puis, de l’autre côte de Mustafapacha, celui de PANCARLIK, étonnant avec ses fresques de toute beauté et ses cellules où vous irez taquiner les mânes des moines. Visite de l’écomusée de ORTAHISAR. Déjeuner dans le restaurant de grande classe de ce musée. Spécialité : une poterie dans laquelle ont mijoté de la viande et des légumes sur la braise (agneau ou bœuf ou poulet au choix), poterie qui est décapitée à la hache sous vos yeux ! Photographes, à vos objectifs ! Gourmets, à vos papilles ! Comme pour tous les repas, les boissons (raki, vins, bières, sodas, cocas, etc.) seront à commander sur place et à régler individuellement.  Une demi-heure de route pour arriver à la forteresse de UCHISAR.  Visite de la forteresse creusée dans le roc à l’époque romaine et du sommet de laquelle vous apercevez à 360° le plateau cappadocien et le mont ERCYES au Sud-Est (3800 mètres). Randonnée toute à la descente par la Vallée Blanche depuis Üchisar jusque Cavusin (deux heures de descente magnifique au milieu des jardins, des fleurs, des cheminées de fées, des couleurs du tuf). Arrivée à Cavusin, votre autobus vous récupère. Vous allez vous doucher et vous changer à l’hôtel à Ürgüp. Et vous repartez en autobus, car ce soir c’est un dîner méchoui chez l’habitant ! Au menu : en entrées, salade composée et yaourt nature. Vous pourrez en reprendre en dessert en y ajoutant du miel naturel qui vous sera proposé en libre service.Pastèque et fruits. Vins proposés à régler en sus à la commande. Des musiciens locaux accompagneront vos agapes de leurs airs traditionnels, sur lesquels vous pourrez danser. Nuit à l’hôtel à Ürgüp.

Jour 4. Cappadoce – La ville souheterraine –Village de Selime- Village de Guzelyurt

Vous quittez l’hôtel avec vos bagages et roulez près d’une heure en direction de la Vallée d’ILHARA. Nous ne vous arrêterons pas ni à DERINKUYU ni à KAYMAKLI, les deux villes souterraines les plus connues des touristes où ils s’entassent davantage encore qu’à l’époque des invasions ! Au Moyen-âge, plus de 30.000 personnes s’enterraient ainsi plusieurs mois avec leurs troupeaux dans ces villes creusées jusqu’à 80 mètres sous la surface du sol et où ils devenaient totalement invisibles aux troupes d’invasion. La Cappadoce compterait 150 de ces villes souterraines ! Nous allons visiter une de ces villes souterraine  à proximité immédiate de Güzelyürt où nous serons tranquilles, entre nous et, chance, c’est l’une des plus vastes de toute la Cappadoce ! Installation à l’hôtel pour une nuit. Le soir, vous visiterez ce beau village rural de Güzelyürt. Votre hôtel (grand confort) est inséré dans le cœur même du village et vous serez immédiatement en contact avec la population, enfants, paysans, femmes et hommes au travail, animaux de ferme, etc. On ne peut rêver mieux pour découvrir la Turquie de l’intérieur et cependant dans des conditions de confort irréprochables. Mais, pour le moment, nous repartons en bus pour aller déjeuner en bord de rivière au village de Belisirma dans la Vallée d’Ilhara. Déjeuner les pieds dans l’eau. L’après-midi, petite randonnée de deux heures, sans dénivelée, le long de la rivière : deux heures en prenant notre temps pour rallier BELISIRMA à SELIME. Visite d’églises troglodytiques. A SELIME, Visite de la ‘’Cathédrale’’ : c’est ainsi que les habitants appellent cette falaise entièrement creusée durant l’empire byzantin parles moines, en églises, cellules, salles, oratoires, écuries, étables, réfectoires, écoles, etc . etc. Retour à Güzelyürt. Vous êtes chez vous chez les paysans de Güzelyürt :  acceptez le thé ou l’infusion de plantes de la montagne, le miel, l’hospitalité naturelle de ces gens d’une grande humanité. Vous n’êtes pas des touristes de passage, vous êtes des ‘’pachas’’, be happy ! Dîner et nuit à l’hôtel à Güzelyürt.

Jour 5. La vallée d’Ihlara – Konya – Lac de Beysehir

Suffisamment tôt pour faire tout le programme de la journée, nous roulons vers l’Ouest, le soleil dans notre dos. Nous traversons AKSARAY et c’est une steppe sans fin qui nous happe. La steppe, telle qu’en Mongolie, en Iran, en Sibérie… ! Est-ce monotone ? Non bien sûr, c’est, au contraire, l’occasion de découvrir l’immensité de ce pays !

On roule à plat, le vide à droite, le vide à gauche, et cependant la vie à droite et à gauche, pour ceux, les plus futés, les plus imaginatifs, qui savent la découvrir dans le désert. On visite un CARAVANSERAIL du 17ème siècle. (étymologie : ‘’palais, hôtel pour la caravane’’). Et voici KONYA. Ville antique : l’ANCONIUM des Grecs et des Romains où prêcha (dans le désert ?) St Paul et aujourd’hui ville vivant sous une chape religieuse (malgré le choix de la laïcité de la République turque). C’est une sorte de « Lourdes » des Turcs. Ils viennent toucher le tombeau de Mevlâna (le fondateur de la congrégation des derviches tourneurs), se touchent le front et espèrent la guérison d’un malade, la réussite à un examen, le retour du conjoint volage, la loterie et autre miracle. Et ils font un don : la ville ‘’sainte’’ est riche. Vous y participez : déjeuner à Konya.  A Ürgüp vous avez pu voir un de ces spectacles (sans pour autant vous être sentis très proches d’Allah) et vous avez ici, à Konya, l’occasion de remercier le fondateur de l’ordre des derviches, à l’origine de votre minute d’extase proche de l’orgasme. Appréciez également de voir ici,  dans une châsse, quelques brins de poils de la barbe de Mahomet, le prophète de l’Islam. Vous verrez les pèlerins tenter d’obtenir un bénéfice en touchant cette châsse ou le tombeau du Mevlâna.  Convertissez-vous sur le champ ou dites-nous pourquoi. A Konya, quelques belles entrées d’anciens palais, aux sculptures d’époque des Seljoukides (12 au 16ème siècles). A Konya, la religion a une empreinte terrible. Les jeunes filles sont voilées et emprisonnées dans des tenues grises ou marron  qui cachent leur féminité, on ne sert pas d’alcool au restaurant (bières et vin),  on attend avec impatience la fin de cette vie à subir pour aller enfin au paradis d’Allah ! Bon ! On a visité et on va aller dîner (pas d’interdits ici) et dormir dans un endroit plus riant et plus agréable, au bord du lac de BEYSEHIR, à une heure de route de Konya. Beyshehir, son lac, sa belle vie, son bon air, on respire, on est bien !

Dîner et nuit à l’hôtel à Beyshehir.

Jour 6. Beysehir- Canyon de Koprulukanyon

On quitte ce lieu enchanteur pour prendre la direction du Sud et de la Méditerranée. Mais une épreuve nous attend : la traversée de la chaîne réputée infranchissable du TAURUS. Entendons-nous bien : infranchissable du temps des Grecs, des Romains, des Byzantins et des Ottomans, mais nous voici à l’époque des conquérants, et nous franchirons ce terrible TAURUS dans la journée ! Quel paysage ! Bon ! Au Canada, vous avez des paysages sublimes, mais accordez-nous un accessit ! Un « C’est pas mal, peut mieux faire ! ». On fait ce qu’on peut, on n’est pas des bœufs ! N’empêche que cette traversée du Taurus a des vues qui peuvent épater les plus blasés d’entre vous. On monte, en descend. On remonte, on redescend. On déjeune en cours de route dans le Taurus (restaurant d’altitude). Et on arrive en vue de la Méditerranée. Dans la descente, on passe le village de AKSEKI, et celui de MANAVGAT. Enfin celui de SIDE où les amants terribles, Antoine et Cléopâtre, vers 35 avant notre ère, offrirent à la population une fête du tonnerre dont ils se souviennent encore, dans le style des adeptes de « la vie inimitable » (leur slogan). Et quelques kilomètres plus loin on vire à droite pour monter dîner et dormir à 850 mètres d’altitude, dans le Canyon du Pont Romain :  pour des Pachas que vous êtes, c’est une petite attention en plus que nous vous offrons. Au KÖPRÜ KANYION, installation à l’hôtel en bord de rivière pour une nuit. Dîner et nuit au Köprü Canyon.

Jour 7 : Selge – Théâtre d’Aspendos – Antalya

En autobus nous montons au village de ZERK (son nom grec), SELGE (son nom romain) ALTINKAYA (son nom turc depuis 1923) et ce que nous admirons ce sont les vestiges grecs et romains… Théâtre, temple de Zeus, gymnase,… Nous avons traversé la forêt de cyprès la plus vaste du monde (450 KM2) (Bon, bon, bon ! les Canadiens, vous avez mieux, mais en érables, pas en cyprès ! Et avez-vous vu les « santals », ces sortes d’érables que nous appelons aussi « arbres à encens » ? Et les rochers ensorcelés ?) Après la visite, nous descendons au KÖPRÜ KANYON où les casse-cou s’inscrivent pour une descente de la rivière (14 KM pour 15 $ U.S.) en rafting, initiation comprise (gilet de sauvetage, moniteur, tout est inclus : en réalité il n’y a aucun risque, sauf de mourir de rire !).  Déjeuner au Köprü Kanyion. Après le déjeuner, descente sur Antalya et la Méditerranée. Visite du théâtre grandiose de l’époque romaine de ASPENDOS. Puis visite du site impressionnant de l’antique cité de PERGE. Et arrivée dans la vieille vile (d’époque romaine et ottomane) de ANTALYA. Installation pour la nuit dans un hôtel de charme de la cité ottomane. Le minaret cannelé (qui est le symbole de la ville) date du 13ème siècle, époque seldjoukide). Dîner ottoman et nuit à l’hôtel à Antalya.

Jour 8 : Phaselis –Plage de Çıralı

Vous allez longer la côte, vers l’Ouest. Une heure après avoir quitté Antalya, vous laissez le port de KEMER à votre gauche (ce sont les Russes qui viennent de l’acheter et y sont très nombreux) et vous entrez dans le domaine sauvage de la presqu’île de PHASELIS. Trois ports y furent florissants aux époques lycienne, grecque et romaine, jusqu’aux raids des invasions arabo-islamiques des 7 et 8èmes siècles qui la ruinèrent. Le célèbre Alexandre le Grand, dans sa poursuite des Perses depuis la Macédoine, en 333 avant notre ère, fit escale ici. Il s’y trouva si bien qu’il y resta 3 mois en célébrant la beauté de ce lieu ! Vers 35 avant notre ère, la non-moins célèbre Cléopâtre, reine d’Egypte, amoureuse d’Antoine (chef de Rome) après la mort de Jules-César, passa ici également plusieurs séjours (fébriles mais agréables). Visite commentée de cet endroit inspiré. Puis déjeuner au port de TEKIROVA.  Moins d’une heure de route, et vous descendez à la plage de CIRALI. Loin des autobus de touristes, c’est dans une orangeraie que nous vous recevons en pachas, à l’hôtel de charme que vous apprécierez pour son calme et son bord de plage. Installation pour la nuit. Savez-vous que vous êtes les hôtes des Dieux HEPHAISTOS (dieu grec de la forge) ou VULCAIN (des Romains) ? Cela n’a pas l’air de vous impressionner ! Alors allons visiter les forges de ces  Dieux ! Une demi-heure de bus et nous voici au pied de la montagne. Entrons. Une demi-heure de  montée sur escalier et sentier, et nous arrivons aux forges d’Héphaïstos et de Vulcain ou aux enfers des chrétiens qui y construisirent une église après les temples grec et romain. On redescend du domaine des dieux et on retrouve notre autobus :  on vient de voir quelque chose d’unique au monde et relié historiquement à nos ancêtres d’il y a plus de 4000 ans. Et on a la chance, à notre époque, d’avoir l’explication rationnelle et scientifique, nous libérant des croyances au surnaturel ! Baignade en Méditerranée, relax sur la plage de Cirali, bonheur dans cet hôtel de charme sous les orangers : la belle vie est possible ! Au moins pour les pachas ! Dîner et nuit à Cirali.

 

Jour 9 : Myra –l’île de Kekova -Kaş

On remonte en bus du niveau d’altitude zéro à la route surplombant la Méditerranée et on la longe vers l’Ouest. Il y a 25 siècles, cette région entre Antalya et Dalyan s’appelait le royaume puis la ligue de LYCIE (du peuple des LUKA, que les Hittites vainquirent et consignèrent sur leurs archives). On roule vers la plaine agricole (nombreuses serres) de Kumluca, puis vers le port de Finike ( créé il y a 25 siècles par les Phéniciens, ancêtres des Libanais actuels) et on arrive en fin de matinée à DEMRE, ville sans grâce mais cachant une perle : MYRA. Théâtre romain grandiose, aux masques de comédie sculptés dans la pierre.
Tombeaux et nécropole de l’époque de la Lycie. Visite émouvante pour la beauté du lieu, malgré les marchands de l’entrée. On arrive au port  de ANDRIAKE.  Embarquement. Votre chauffeur d’autobus est désolé : il vous voit embarquer et vous enthousiasmer de la navigation, et il est rivé à son volant ! Vous le retrouverez au port de KAS !

Déjeuner à bord. Votre cabotage vous fait longer l’île de KEKOVA et mouiller l’ancre devant le charmant port de KALE (anciennement SIMENA, du temps des Grecs). On ne peut accéder à SIMENA qu’en bateau : pas de route ! Visite de ce petit port charmant. Des guides fantaisistes vous affirmeront que les sarcophages et les maisons et entrepôts qui sont aujourd’hui ennoyés ont été victimes d’un tremblement de terre (fréquents dans cette région) et d’un affaissement de terrain. Il manque juste la falaise à leur démonstration ! En réalité, ces sarcophages et ces quais et entrepôts furent construits il y a 25 siècles en bord de mer, alors que celle-ci ne cesse de monter (d’un mètre par mille ans) depuis la dernière déglaciation. En France, des grottes sont découvertes aujourd’hui sous le niveau de la mer par des plongeurs sous-marins : il y a 30.000 ans les humains y entraient à pied sec et les décoraient de peintures rupestres ! C’est la mer qui monte, pas la terre qui s’enfonce ! Navigation de 4 heures de cabotage le long de la côte jusque KAS, un charmant port d’influence grecque. En face de KAS se trouve l’île grecque de KASTELHORIZO (« Mégisti » en turc), sans eau (l’eau arrive par bateau toutes les semaines depuis Rhodes !) et où vivent un peu plus de 200 Grecs grâce au tourisme venant de KAS en Turquie ! Visite de KAS et de son théâtre grec en face de Kastelhorizo. Dîner et nuit en hôtel de charme à KAS.

Jour 10 : Patara – Xantos –Kayaköy -Fethiye

On quitte KAS et, 45 Km plus loin, on descend à la plage de PATARA qui fait 18 Km de long et sur laquelle les tortues marines « Careta-careta » viennent pondre en Juin. Le soleil se charge en 50 jours de canicule de l’incubation et les petites tortues éclosent une nuit d’Août lors de la pleine lune, femelles ou mâles, à un degré près ! Elles filent alors vers la lumière du reflet de la pleine lune dans la mer (ou bien, et c’est alors leur mort, vers le lampadaire de la plage !) et elles tentent d’éviter les prédateurs pour espérer vivre centenaires ! Baignade. Visite du site grandiose de Patara : théâtre romain, bouleutérion et sénat, agora et temples, porte impériale, nécropole, silos gigantesques,… 8 Km plus loin se trouve un nombril du monde : c’est ici, au bord de la rivière le Xantes (en grec ‘’le jaune’’, à cause du limon charrié), que Leto, déesse séduite par Zeus qui n’hésitait jamais à tromper Héra, éleva ses célèbres jumeaux nés à Delos, APOLLON et ARTEMIS. Cette fière cité de XANTOS, vieille de 3000 ans, résista à Alexandre le Grand en 333 avant notre ère et à Brutus deux siècles plus tard, au point de subir deux suicides de ses défenseurs. Elle est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Visite commentée. Dans l’Antiquité, APOLLON avait pour surnoms « le Lycien » et « Le Blond » (Xantes) : c’était bien ici la Grèce antique.

Déjeuner à KAYAKÖY ( village de 1500 maisons / 7500 habitants hellénophones, abandonnées en 1923, lors de la création de la Turquie sur la base de la turcité et de la religion. Les habitants de LEVISSI (son nom à l’époque) avaient la religion chrétienne orthodoxe et parlaient la langue de leur culte, le grec. On les a pris pour des Grecs (ce qu’ils n’étaient pas en grande majorité !) et la Société Des Nations, sur ordre d’Atatürk, les a exilés en Grèce. En 1923, cet échange de populations a exilé un million et demi de chrétiens ottomans vers la Grèce et 500.000 Turcs, guerriers en poste à Thessalonique, rapatriés sur la Turquie naissante. Visite de Kayaköy. Trois quart d’heure de route et installation à  l’hôtel de charme de FETHIYE pour deux nuits. Dîner et nuit à Féthiye.

Jour 11 :  Journée de 4X4 –Village de Arsaköy – canyon de SAKLIKENT- Plage de LETOON

Journée d’aventure ! Les pachas Samistal sont les rois du 4X4 et vont vivre une aventure décoiffante. On part après le petit déjeuner, vers 9 heures. En maillot de bain, car le chauffeur du 4X4 risque de s’amuser à vous faire passer par des  cascades imprévues ! Bon, je n’ai rien dit. Direction TLOS qui fut l’une des plus importantes cités de la Ligue Lyciaque des siècles avant notre ère. Visite de TLOS (théâtre romain, bains romains, gymnase, nécropole lycienne, tombe de BELLOROPHON (avec la sculpture de PEGASE ailé), etc. Arrivée au village de ARSAKÖY. Et là, bonheur : au lieu de vous faire déjeuner avec les hordes de touristes entassés à Saklikent, nous vous avons réservé un repas chez l’habitant. Nous espérons que ce soit un des sommets de votre périple. Le fermier c’est Turan, sa femme c’est Leila, leur fille c’est Gül, et leurs petits enfants… de quoi je me mêle ? C’est vous leur demanderez leur nom ! Repas bio des produits de la ferme et du village. Soyez heureux ! C’est cela être pachas ! Comme toujours, les boissons (raki, vins, bières, eau, coca,…) sont en supplément, c’est normal). L’après-midi, descente en bus au canyon de SAKLIKENT. Si vous avez prévu des sandales plastique  vous éviterez la location de socques nécessaires à la marche dans la canyon sur environ deux heures de rigolade sans le moindre danger, mais dans un environnement étonnant. Curieuse faille connue des hommes de la Préhistoire et que nous apprécions aujourd’hui. Vous reprenez votre 4X4 et descendez la rivière vers la plage de LETOON. Stupeur à la baignade ! La mer est chaude mais des jets glacés vous clouent sur place ! Ce sont des résurgences souterraines de ce fleuve sacré qui vous saluent. C’est dabs le ‘’Xantes’’ que, durant des siècles et des siècles les parents baignèrent leurs enfants, comme dans le Jourdain, pour leur assurer la même chance que Apollon et Artémis qui y furent baignés lors de leur arrivée ici. Ce bain vaut un bain dans de l’eau bénite.     Assurés de tous les bienfaits divins, vous reprenez votre 4X4 et roulez une heure jusque votre hôtel à Féthiye. La journée n’est pas finie !  Dès que vous êtes douchés et changés vous reprenez le bus (les pancartes « NON AUX CADENCES INFERNALES ! » commencent à sortir !) et arrivez sur la plage de CALIS. Là, une tente de ‘’YÖRÜK’’ (nomades turcs) vous accueille : vous y dînerez en vrais pachas, en écoutant de la musique et des chansons traditionnelles turques. Et ce serait bien le diable que vous ne dansiez pas !

Jour 12 : Caunos –Dalyan – Aphrodisias –Hierapolis -Pamukkale

Un peu plus d’une heure et demie de route vous séparent de DALYAN. Vous prenez une barque qui, au milieu des roseaux, vous amène au pied du site antique et superbe de CAUNOS, antique cité gréco-romaine (ancien port que les alluvions ont condamné). Visite commentée de ce site impressionnant (théâtre, temple à Zeus, maisons et ruelles, bains romains, église byzantine, …). Vous revenez en barque à Dalyan où vous déjeunez en bord de rivière. Puis, toujours en barque, cap sur le lac de KÖGEGIZ pour une séance bizarre : depuis des millénaires, les gens s’enduisent ici de boue noire métamorphique (ancienne forêt décomposée à fleur de sol), laissent sécher la croûte le plus longtemps possible, prennent une douche glacée (c’est le plus pénible !), et s’immergent dans une eau de source sulfurée (qui sent l’œuf pourri). Mais oui ! Vous sentirez l’œuf pourri ! Allons, pas de grimace ! Une douche et tout rentrera dans l’ordre, et votre peau, débarrassée de toute mue, sera douce et lisse comme une peau de bébé.  Cet endroit (appelé ‘’Sultanyié’’) était connu  et apprécié des sultans : que des pachas s’y plaisent aujourd’hui, c’est normal ! Vers 15 h30 vous revenez en barque à DALYAN, à votre autobus, pour 2 h de route sur APHRODISIAS avant de passer la soirée à PAMUKKALE. De Dalyan on roule vers la ville de Denizli, mais on fait un court détour pour aller saluer la déesse Aphrodite à son sanctuaire de l’antique APHRODISIAS. Arrivée à PAMUKKALE qui a une renommée touristique justifiée : l’eau des profondeurs telluriques sourd et blanchit de calcaire les vasques naturelles dans lesquelles vous vous baignerez devant un paysage grandiose. Possibilité de bains turcs et de massages SPA. Les férus d’Histoire de l’Antiquité délaisseront les massages amollissant et se dirigeront d’un pied ferme vers les vestiges remarquables de l’antique HIERAPOLIS. Visite du site. Dîner et nuit en hôtel de charme à Pamukkale.

Jour 13 : Pamukkale – Heraclee – Village de Kapıkırı

On peut aller directement à EPHESE en 3 heures de route. C’est ce que font les tour-opérateurs ordinaires, toujours pressés. Mais les pachas de « BERGERON VOYAGES » ont une meilleure idée, dans le but d’approcher autant que possible la population turque qui échappe aux touristes ordinaires. C’est de faire escale dans l’antique port de HERACLEE au pied de la montagne du LATMOS. Dans le village authentique de KAPIKIRI. C’est décidé : on y va ! Vous aimez l’histoire ancienne ? En voici une page sur cet endroit  Déjeuner au restaurant du bord du lac. Visite du village, petite randonnée en boucle histoire de se dégourdir les jambes. Et promenade en barque sur le lac. Journée paisible de calme, de bonheur, de rencontres humaines avec les paysans de Kapikiri, de navigation sur le lac, de tranquillité en attendant le coucher de soleil sublime sur la pointe du lac et sur les rochers de la montagne du Latmos à l’histoire si riche et mouvementée. Dîner et nuit dans un endroit que vous n’oublierez pas !

Jour 14 : Temple d’Apollon –Ephése – Selçuk

Voici encore une gâterie que seuls les pachas ont droit d’avoir. C’est un ‘’plus’’, une faveur qui échappe aux voyageurs ordinaires. Nous vous amenons au temple d’Apollon à Didymes, et vous pourrez consulter l’oracle. Vous verrez les colonnes impressionnantes du temple d’Apollon et imaginerez la richesse des augures (qui ne pouvaient pas se regarder sans rire !). Puis route sur EPHESE.  Déjeuner à Ephèse. Et visite du site, un des sites majeurs de la richesse historique mondiale.  Ephèse était la capitale de l’empire romain d’Asie, jusqu’à ce que l’envasement répété de son port la condamne pour la seconde fois et que l’empereur romain Constantin décide de lui préférer Byzance. Deux siècles après Constantin, en 535, l’empereur Justinien décide la construction de l’église Ste Sophie à Constantinople. Il exige la démolition des temples païens  de l’empire et le transport des matériaux (colonnes, plaques de marbre,…) à Constantinople. C’est ainsi que l’Artémision, le temple d’Artémis, une des sept merveilles du monde antique édifié à Ephèse, fut rasé et transporté à Constantinople, de même que le temple d’Apollon à Delphes et celui d’Athéna à Corinthe. Dans la ville turque actuelle de SELCUK, à l’emplacement de la première Ephèse d’il y a 3000 ans, (la mer arrivait là à cette époque : malgré la montée des eaux des océans, l’érosion des montagnes est plus importante !) vous pourrez visiter le Musée Archéologique d’Ephèse, très riche et bien présenté. Dîner et nuit à SELCUK/EPHESE.

Jour 15 :  Selçuk –  İzmir – Vol intérieur pour İstanbul

Transfert à l’aéroport d’IZMIR (une heure de route, plus deux heures pour l’enregistrement). Vous dites adieu à votre guide parfait et à votre chauffeur parfait. Ils furent parfaits pour la Cappadoce (où ils retournent par la route) et pour la Lycie qu’ils connaissent comme leur poche. Mais vous avez maintenant à découvrir et apprécier BYZANCE, CONSTANTINOPLE, ISTANBUL, et c’est un autre monde ! « BERGERON VOYAGES » a voulu construire ce programme avec un bouquet final, comme dans un feu d’artifice. Le meilleur est pour la fin. Est-ce possible qu’il y ait encore du meilleur ? Un autre guide culturel, habitant Istanbul (donc Stanbouliote) vous accueillera et vous fera profiter du meilleur de sa ville qu’il connaît comme personne. Histoire, culture, astuces pour éviter un bouchon, bons restaurants, soirées de musique hard, navigation sur le Bosphore : c’est lui qui sait soigner les pachas. Vous arrivez à l’aéroport d’Istanbul, votre guide vous accueille avec un chauffeur d’autobus privé pour vous amener à votre hôtel où vous passerez 4 nuits. Sa pancarte d’accueil : « SAMİSTAL TRAVEL », vous ne pouvez pas le rater ! Il vous amène à votre hôtel, un hébergement très agréable, de grand confort, situé au meilleur endroit pour visiter Istanbul : à dix minutes à pied de Ste Sophie et de la  Mosquée Bleue ainsi que du palais de Topkapi,  mais aussi de la Corne d’Or et des rives du Bosphore. Vous vous y installez pour 4 nuits. Et, comme c’est l’heure du déjeuner, à table et bon appétit ! Après le déjeuner, vous allez monter à la TOUR DE GALATA, dans le quartier de Péra, de l’autre côte de la Corne d’Or. Cette tour, qui a remplacé un antique phare de bois, a été construite au 16ème siècle par des Génois. Un ascenseur vous monte au sommet (toutes les entrées des sites, et ils sont chers ! sont inclus dans le forfait calculé au prix le plus juste. Des pachas n’ont pas à mettre la main au gousset à chaque instant !).  De la même façon, tous les transports à Istanbul (transferts en autobus depuis ou pour l’aéroport, métro et tramway, bus de ville,…) sont inclus dans le forfait. Le guide paiera et vous passez ! Du haut de la Tour de Galata vous avez une vue circulaire sur la mégapole : la rivière qu’on appelle la Corne d’Or, qui se jette dans le Bosphore, ce détroit qui relie la Mer Noire et la Mer de Marmara. Celle-ci, par un autre détroit (les Dardanelles) rejoint la mer Egée qui est la partie Nord de la Méditerranée. Vous voyez le palais de Topkapi, ancien palais des sultans, la rive asiatique et le pont qui relie l’Europe géographique à l‘Asie, le musée Ste Sophie et ses 4 minarets, la Mosquée Bleue et ses 6 minarets, les centaines de mosquées de la ville, les îles aux princes sur la mer de Marmara,…

Redescendus, vous n’allez pas vous en tirer à si bon compte ! Avec votre guide vous allez grimper les ruelles menant à ISTIKLAL avenue, l’artère la plus vivante d’Istanbul, que vous allez longer jusque la place TAKSIM. Les consulats, les grands magasins, les librairies, les églises chrétiennes (catholique, grecque, russe, arménienne, …) bordent cette vitrine de la Turquie moderne. A TAKSIM vous êtes au centre du monde turc. Vous prendrez le funiculaire pour descendre à la station Kabatas et, de là, rejoindre la station Gülhane et rentrer à votre hôtel vous rafraîchir et changer. Puis, guide en tête, vous irez dîner dans un très bon restaurant. Nuit à l’hôtel à Istanbul. Vous ne rêvez pas, la réalité dépasse vos rêves les plus fous.

Jour 16 : İstanbul

Visite commentée du musée Ste Sophie : il fut église chrétienne byzantine de l’an 550 à 1453. Mosquée de 1453 à 1924, date où Atatürk décida de ne plus en faire un lieu de culte mais un musée. Fresques et mosaïques, volume, dôme, ambiance : vous n’en ressortirez pas indemnes. Visite commentée de l’ancien Hippodrome de l’époque romaine, jusqu’aux obélisques venus d’Egypte durant l’empire ottoman. Visite de la Mosquée Bleue (de la couleur de ses faïences intérieures) : construite 11 siècles après Ste Sophie, elle a six minarets, ce qui a obligé le sultan à en ajouter un septième à la mosquée du Prophète à La Mecque ! Déjeuner au Doy-Doy. Visite de la « Petite Ste Sophie » (appelée aussi « Eglise St Serge et St Bacchus) : l’empereur Justinien reçut tellement de colonnes et de plaques de marbre des temples païens qu’il fit démonter dans son empire, qu’il acheva Ste Sophie et, avec le rab, construisit la Petite Ste Sophie et la Citerne Engloutie (appelée aussi ‘’Basilique engloutie’’). Elle date de l’an 530. Visite de la mosquée SOKOLLU MEHMRET PACHA CAMII, proche de la ‘‘Petite Ste Sophie’’. La mosquée, elle,  date de 1571, et c’est le jeune grec Sinan, capturé, islamisé, devenu janissaire et grand architecte du sultan, qui la dessina et la réalisa. Vous y verrez les plus beaux spécimens de la faïence de la ville d’IZNIK (du 16ème siècle) et quatre fragments (scellés dans l’édifice) provenant de la Pierre Noire sacrée ( !) de la KAABA de La Mecque. Retour à l’hôtel, douche, change, repos et on repart ! C’est pour un bon motif : le dîner dans un excellent restaurant. Visite du Marché Egyptien ou Marché aux Epices proche de ce restaurant de prestige. Nuit à l’hôtel à Istanbul.

Jour 17 : İstanbul

Les pachas vont s’aérer le long du Bosphore et aller jusque la Mer Noire : on ne se refuse rien. Embarquement sur un bateau privé : personne d’autre que vous et l’équipage à vos ordres ! Le Bosphore est cette faille géologique (provoquée il y a 5000 ans lors d’un séisme et évoquée dans le récit du Déluge dans la Bible, écrite 2500 ans plus tard !) qui permet la liaison entre la Mer de Marmara et la Mer Noire. Il nous faut, ici, vous éviter de croire que la Mer Noire porte la couleur de deuil ! Le bateau passe d’une rive à l’autre le long des 35 Km que fait le Bosphore. Vous admirerez les grands palais, les « «yalis » ou grandes maisons de l’époque ottomane, les rives fleuries, les châteaux que les Ottomans construisirent pour prendre Constantinople au 16ème siècle, les petits ports, et l’importante navigation des pétroliers venant de Russie, de Géorgie, et allant vers la Méditerranée. Déjeuner à bord. Escale au dernier port turc avant la Mer Noire et une petite boucle en Mer Noire avant le retour sur 35 Km. Retour à l’hôtel. Ce soir, musique et chants turcs à Istiklal Avenue après le dîner dans ce quartier branché.

Jour 18 :  İstanbul

Visite du palais de Topkapi, la résidence du Pouvoir ottoman, avant que les sultans ne le trouvent trop archaïque et ne le quittent pour loger (très peu de temps avant la fin de l’empire ottoman !) au palais de DOLMABACHE sur la rive du Bosphore. Collections et richesses incroyables, faramineuses. Visite du harem. Depuis quelques années, il est interdit par les autorités aux guides culturels de commenter la visite du harem (de peur que les touristes égrillards n’accusent les Turcs d’aujourd’hui d’être encore dépravés comme l’étaient les sultans des siècles passés. De plus, les femmes des harems étaient forcément toutes des étrangères et non des musulmanes (un musulman ne peut être retenu en esclavage par un autre musulman), donc supposées êtres des chrétiennes. Or, depuis le 15ème siècle, les sultans n’étaient donc plus de ‘’purs’’ Turcs puisque leurs mères étaient toutes des étrangères et eux-mêmes très rapidement des ‘’sangs mêlés’’  jusqu’à ne plus avoir du tout de sang turc dans les veines ! Tout cela étant très gênant à expliquer aux touristes étrangers, décision a été prise de préférer le tabou et l’interdiction aux guides culturels turcs d’accompagner les touristes dans la visite du harem. Il vous suffira d’en parler avant et après à votre guide ! Déjeuner dans le palais même, surplombant le Bosphore : impossible de refuser ce luxe coûteux aux pachas de « SAMİSTAL TRAVEL» qui en conserveront un souvenir inoubliable. En sortant, dans l’après-midi, visite de la « CITERNE ENGLOUTIE », construite par Justinien en 550.  Et visite du GRAND BAZAR pour y faire vos emplettes de cadeaux et souvenirs (n’achetez pas l’ensemble du fonds de commerce !).

Hôtel, puis restaurant exceptionnel :  c’est la dernière soirée de ce périple de pachas ! Vue féérique sur SULTANAHMET et dîner fin. Après la fête, nuit à l’hôtel.

 

Jour 19 :  İstanbul – Montréal

Selon votre heure de départ (matin ou après-midi) il resterait une chance d’aller visiter l’église (un musée aujourd’hui) St Sauveur in Chora, où les plus belles fresques et les plus belles mosaïques de l’ensemble de l’art chrétien sont en place, comme à leur création au 13ème siècle. Puis transfert à l’aéroport en bus privé. Adieux à votre guide d’Istanbul et enregistrement : c’est le retour. Vous reviendrez !

 

Le DEVIS de SAMISTAL INCLUT :

  • L’accueil à l’aéroport de KAYSERI le jour 1 et le transfert à Ürgüp
  • Un guide culturel francophone du jour 1 au jour 19, spécialiste de la Cappadoce et de la Lycie jusqu’à Ephèse- Izmir.
  • Un autobus avec chauffeur en permanence à votre service pour la même période : 15 jours. Tous frais inclus : carburant, kilométrage, péages, parkings, etc.
  • Un guide culturel francophone, spécialiste d’Istanbul où il réside, avec vous du jour 15 au jour 19, quelle que soit votre heure de départ = 5 jours.
  • Tous les transferts en Cappadoce et en Lycie, comme à Istanbul (métro et tramway, bus urbains)
  • Toutes les entrées sur les sites et dans les musées, tels que décrits dans le programme. C’est un poste financier non négligeable, mais ce prépaiement assure un confort appréciable aux participants.
  • Le dîner à l’hôtel à Ürgüp le soir du jour 1 après le cocktail de bienvenue. Boissons en sus, durant les repas des 19 jours.
  • 3 nuits en hôtel de charme, troglodytique, grand confort, de Ürgüp, avec petits déjeuners.
  • Visite commentée des musées à ciel ouvert de Göreme et de Zelve, du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le jour 2.
  • Déjeuner en restaurant typique à Avanos le jour 2.
  • La visite des ateliers de poterie à Avanos
  • L’entrée et la visite commentée de l’église-musée de St Jean-Baptiste à Cavusin.
  • Le transfert aller-retour en autobus au spectacle des derviches tourneurs pour les inscrits (spectacle libre) ou au hammam (sur inscription libre également).
  • La visite commentée et l’entrée à l’ancien monastère de Keslik à Mustafapacha le jour 3
  • Idem pour le monastère de Pançarlik.
  • L’entrée à l’Eco-Musée de Ortahisar.
  • Le déjeuner de spécialités (poteries pour cuisson à l’étouffée) au restaurant du Musée d’Ortahisar, menu complet.
  • L’entrée à la citadelle de Üçisar et la visite commentée
  • La soirée méchoui chez l’habitant (repas complet)
  • Les musiciens animant cette soirée
  • L’entrée et la visite d’une ville souterraine hors des foules touristiques (proche de Güzelyürt) le jour 4
  • Le déjeuner en bord de rivière à Belisirma le jour 4
  • L’entrée payante sur le site d’Ilhara et la visite d’églises byzantines
  • L’entrée payante de la « Cathédrale » à Selime
  • 1 nuit avec petits déjeuners à Güzelyürt
  • Le dîner du jour 4 à Güzelyürt
  • La visite d’un caravansérail (entrée payante) sur la route vers Konya
  • L’entrée au Mevlâna de Konya
  • Le déjeuner à Konya le jour 5
  • Le dîner et la nuit du jour 5 à Beyshehir, bord de lac
  • Le déjeuner du jour 6 dans un restaurant d’altitude dans le Taurus
  • Le dîner à l’hôtel du Köprü Kanyion.
  • Une nuit au Köprü Canion du jour 6 au 7
  • La visite de Selge
  • Le déjeuner du jour 7 au Köprü Canion (rafting en sus. Baignade libre).
  • L’entrée et la visite commentée du théâtre d’Aspendos
  • L’entrée et la visite commentée de Perge
  • Le dîner à Antalya le jour 7
  • Une nuit en hôtel de charme au cœur de la ville ottomane d’Antalya
  • L’entrée et la visite commentée de Phaselis
  • Le déjeuner du jour 8 à Tekirova
  • L’entrée aux Chimères à Cirali
  • Le dîner à Cirali
  • La nuit en hôtel de charme en bord de plage de Cirali
  • L’entrée et la visite commentée du site de Myra
  • L’embarquement et la navigation entre Andriake et Kas sur une goélette privée avec escale à Kale et commentaires sur les côtes durant le cabotage. Baignade possible pendant l’escale.
  • Déjeuner à bord le jour 9
  • Entrée et visite du théâtre grec de Kas
  • Dîner sur le port à Kas
  • Une nuit à Kas en hôtel de charme
  • L’entrée et la visite commentée du site de Patara
  • L’entrée et la visite commentée du site de Xantos, du Patrimoine Mondial de l’UNESCO
  • Le déjeuner typique à Kayaköy le jour 11
  • L’entrée et la visite commentée du site de Kayaköy
  • Le dîner sur le port de Féthiye
  • Nuit à Féthiye
  • La journée de 4X4 le jour 12
  • Le repas complet et typique de midi chez l’habitant à Arsaköy
  • L’entrée et la visite du site de Tlos
  • L’entrée dans les gorges de Saklikent
  • Le dîner sous la tente des nomades ‘’Yörük’’ avec musique, chansons et danses à Calis de Féthiye en bord de plage le jour 11
  • La barque pour la journée du jour 12 à Dalyan : pour la visite du site de Caunos et les bains de boue de Selimye sur le lac de Köygegiz
  • Entrée et visite commentée du site de Caunos
  • Déjeuner en bord de rivière à Dalyan le jour 12
  • En barque au lac de Köygegiz et entrée (payante) aux bains de boue et aux eaux sulfureuses
  • Retour en barque au milieu des roseaux et sous la nécropole lycienne
  • Entrée et visite commentée du site d’Aphrodisias le jour 12
  • Entrée et visite commentée du site de Héraklée à Pamukkale
  • Dîner à Pamukkale le jour 12, visite des vasques.
  • Nuit à Pamukkale du jour 12
  • Entrée sur le site du lac Bafa du jour 13
  • Déjeuner du jour 13 en bord de lac
  • Partie de barque (louée) sur le lac Bafa
  • Visite du village et relations avec la population hospitalière
  • Dîner à Bafa face au soleil couchant
  • Nuit à Bafa le jour 13 au soir
  • Entrée et visite commentée du temple d’Apollon à Didymes
  • Entrée et visite commentée du site d’Ephèse (plusieurs heures)
  • Déjeuner du jour 14 à Selçuk/Ephèse
  • Entrée du Musée archéologique d’Ephèse à Selçuk
  • Dîner à Ephèse/Selçuk.
  • Nuit à Selçuk.
  • Accueil à l’aéroport d’Istanbul et transfert en autobus privé à votre hôtel. Transfert d’arrivée et transfert de départ.
  • Les autres déplacements à Istanbul se feront en métro, tramway et bus urbains, tous déplacements inclus.
  • 4 nuits avec petits déjeuners en hôtel grand confort à Istanbul, quartier de Sultanhamet.
  • Déjeuner du jour 15 à Istanbul.
  • Entrée et visite commentée du haut de la Tour de Galata.
  • Dîner dans restaurant typique de grande classe à Istanbul. Spécialités.
  • Entrée et visite commentée de Ste Sophie
  • Déjeuner dans le quartier de l’hippodrome à Istanbul le jour 16
  • Entrée à la Petite Ste Sophie et à la mosquée Kopprolu
  • Restaurant de spécialités et de grande classe pour le dîner
  • Un bateau privé pour remonter le Bosphore le jour 17 avec visites commentées des deux rives
  • Déjeuner à bord
  • Dîner et soirée chansons et musique (entrée incluse) à Istiklal
  • Entrée et visite commentée du palais de Topkapi
  • Entrée au Harem.
  • Déjeuner ottoman du jour 18 dans le magnifique restaurant de luxe du Palais, surplombant le Bosphore et la Mer de Marmara.
  • Entrée et visite de la Citerne Engloutie
  • Dîner exceptionnel (vue, mets typiques) d’adieu le soir du jour 18.
  • Entrée et visite commentée du musée de St Sauveur in Chora
  • Transfert à l’aéroport le jour 19

2 Avis Voyageurs

  1. avatar
    Anne
    11:43 - 23/09/2016 / Reply

    Nous voulions juste vous partager notre appréciation de notre voyage en Turquie. Le guide a été super. Il a généreusement répondu à nos nombreuses questions. La variété des activités correspondaient parfaitement à notre petite famille. Bel équilibre entre activités et visites, c’est d’ailleurs pour cette raison que je vous avais choisi. La Turquie nous a agréablement surpris et nous sommes devenus amoureux de la campagne Turque et de ses habitants.
    Depuis notre retour, nous ne cessons de parler avec enthousiasme de notre voyage et des services reçus par votre agence.
    Nous n’hésiterons pas à vous recommander.

    5
  2. avatar
    Jean-François
    11:46 - 20/05/2017 / Reply

    J’ai vraiment apprécié mon voyage en Turquie et j’ai aussi beaucoup apprécié le groupe. C’était mon premier voyage en formule de groupe, et ca ne sera pas le dernier!!
    Quelles belles vacances. En regardant les photos, je suis nostalgique un peu…

    5

Écrire une critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez-nous !+90 388 232 91 51
Total: € 990.00 à partir de € 990.00 par personne

( Please select date and time before select people )

Adulte

× € 990.00 = € 990.00

Exceed the maximum number of people for this tour. The number of seats available is 10

OU

fr_FRFrench
fr_FRFrench