Une splendeur unique au monde la Cappadoce

rando-11
İncountournable 8 jours Availability: 01-04-2019
Ankara, Türkiye Voyages Culturels, Cappadoce

Une splendeur unique au monde la Cappadoce (en persan antique : “le Pays des beaux chevaux”).

Randonée en Cappadoce Au coeur de la Turquie, sur un plateau à 1000 mètres d’altitude, entouré d’anciens volcans rabotés par des millénaires d’érosion, s’étend un paysage riant de vallées luxuriantes, riches d’arbres fruitiers (abricotiers, vignes,…), avec des villages parmi les plus beaux du pays, mais aussi d’étendues lunaires piquetées de “cheminées de fées” pour beaucoup évidées pour devenir des maisons, des églises et des monastères décorés de fresques de l’époque byzantine, des pigeonniers, etc.

On y trouve même des villes souterraines immenses sur 8 étages, invisibles de la surface ! La Cappadoce stupéfie ses visiteurs par la beauté de ses sites naturels et de ses richesses historiques, l’accueil des Cappadociens, son ambiance de “bout du monde” et “d’ailleurs”, de dépaysement total en Anatolie centrale, au “pays des beaux chevaux”.

La Cappadoce est un monde en soi. Cette petite région isolée de l’Anatolie centrale est un miracle de la nature. Composée de tuf volcanique tendre aux couleurs improbables, blanc, jaune, orange, rouge…

l’érosion y a façonné des reliefs inattendus faits d’ondulations, de drapés, de  cheminées de fées. Les lieux d’exception ont toujours attiré les mystiques et dès les débuts du christianisme de nombreuses communautés monastiques se sont installées, creusant la roche d’églises, de monastères rupestres, d’ermitages et les décorant de peintures sans cesse enrichies aux cours des siècles.

 

Jour 1 : Ankara.

Accueille à l’aéroport et transfert à l’hôtel. Dîner et nuit à Ankara.

Jour 2 :  Ankara – la Cappadoce.

Le Musée des Civilisations Anatoliennes, l’un des plus beaux musées de Turquie, illustre parfaitement la richesse des civilisations qui se sont succédé sur le sol anatolien depuis le néolithique.En particulier, nous nous attarderons sur la période hittite, avec de très beaux objets provenant de Bogâzköy. Après le déjeuner, départ pour la Cappadoce en passant par l’ancien couvent derviche d’Hacibektas. Avant de parvenir à Avanos, nous nous arrêterons à l’église Saint-Jean à Gülsehir.Récemment restaurée et joliment éclairée, cette église offre une représentation particulièrement imaginative du Jugement Dernier.Dîner et nuit à Avanos.

Jour 3 : Uçhisar – Göreme.

Nous commencerons notre découverte de la Cappadoce par la citadelle d’Üçhisar, creusée dans un piton rocheux probablement par les Byzantins.On y a l’une des plus belles vues qui soient sur l’ensemble de la Cappadoce.· Nous descendrons à pied la  » vallée des pigeonniers « , un long verger planté de cerisiers, de mûriers et d’abricotiers, enserré dans des falaises de tuf rose.Nous verrons la  » Durmus Kilisesi « , une église rupestre considérée comme parmi les plus anciennes de Cappadoce, probablement du Ve ou VIe siècle.L’après-midi sera consacré au fameux  » Musée en Plein air de Göreme « .De cet ensemble monastique, très prospère au XIe siècle, il reste de nombreuses églises rupestres :  » l’église à la pomme « ,  » l’église au serpent « ,  » l’église à la sandale « ,  » l’église sombre  » récemment restaurée, décorées de fresques naïves ou savantes d’une fraîcheur et d’une qualité rare. » L’église à la boucle «  (milieu du Xe siècle) est sans doute la plus remarquable des églises de Göreme tant par l’ampleur du programme iconographique que par la qualité de l’exécution. De retour à Avanos, temps libre pour découvrir les ruelles de la vieille ville.Dîner et nuit à Avanos.

Jour 4 : Derinkuyu – Soganli – Ortahisar.

Derinkuyu, comme de nombreux villages de Cappadoce abrite son double en souterrain : une ville creusée allant jusqu’à neuf niveaux superposés.Les premiers aménagements de ces abris remontent à la période hittite.De tous temps ils servirent de refuge aux populations lors des invasions qui déferlaient sur l’Anatolie. Par une splendide petite route nous nous rendrons dans la vallée de Soganli, un peu à l’écart des grands axes.
Les moines et ermites y ont laissé de nombreuses églises et chapelles décorées dont une église entièrement sculptée en trompe-l’œil et des peintures du XIe siècle du meilleur art byzantin de la période.De là, nous gagnerons la charmante petite ville d’Ortahisar.
Ortahisar est dominée par un cône volcanique autrefois aménagé en citadelle.
Mais Ortahisar conserve surtout la grâce des villages de la Cappadoce d’antan et de ses maisons grecques à colonnades.A partir d’Ortahisar, une très belle promenade à travers les abricotiers nous mènera à la Tavsenli Kilise,  » l’église au lapin « , où une dédicace permet de dater le décors du début du Xe siècle.Dîner et nuit à Avanos.

Jour 5 : Özkonak – Zelve – vallons de Kizilçukur et Güllüdere – Cavusin.

Le vaste ensemble monastique d’Ozkonak a été creusé dans le tuf dès le Ve siècle. On y trouve des salles de réunion, un cellier et une petite église apparentée à la basilique de Durmus.En passant par  » la vallée des moines «  et ses étranges cheminées de fées nous gagnerons Zelve. Là, également, le temps semble s’être arrêté.Centre monastique du Ve au début du Xe siècle, il fut occupé par les villageois des environs jusque dans les années 50. · Les vallons de Kizilçukur et Güllüdere sont certainement les plus beaux de Cappadoce, au milieu des vignes et des peupliers, drapés de tuf rouge. Au détour de la promenade, le marcheur découvre des églises cachées :  » l’église du stylite icétas « ,  » l’église à la Croix  »  » l’église Saint-Jean de Gülllüdere  » et  » l’église de Sainte-Anne et Saint-Joachim « , dont les peintures éclatantes constituent le meilleur exemple d’un art oriental du haut Moyen Age. · On se rendra ensuite à çavusin.
Dans la falaise qui domine l’ancien village a été creusée la vaste basilique Saint-Jean-Baptiste. Cavusin abrite également l’église du Grand Pigeonnier, dont la riche iconographie exalte les victoires de l’empereur Nicéphore Phocas.Dîner et nuit à Avanos.

Jour 6  : Avanos – Eski Gümüs – Nigde- Ihlara – Aksaray.

L’ancien monastère d’Eski Gümüs est un vaste ensemble rupestre dont l’église, aux proportions impressionnantes, accessible par un étroit corridor, est décorée de peintures raffinées, restaurées au début des années soixante. A Nigde, on retrouve l’ambiance de l’Anatolie centrale, terre d’élection des Turcs seljoukides.Leurs souverains, grands bâtisseurs, y ont laissé la surprenante mosquée Alaadin au portail décoré de représentations humaines, fait rarissime en terre d’Islam, et de nombreux  » türbe « , mausolées dont la forme rappelle celle des tentes des Turcs nomades. Nous passerons par la Kizil Kilise  » l’Eglise Rouge « , une petite église des VIe, VIIe siècles caractéristique de l’art chrétien orientalisé, connu de l’Espagne wisigothique à la Transcaucasie.La vallée de la Péristrema à Ihlara se présente comme un profond canyon bordé de falaises parfaitement verticales et traversé par les eaux de la Melendiz.
De nombreuses communautés monastiques s’y sont installées du VIIe au XIIIe siècle dans un profond isolement recevant l’influence des communautés chrétiennes de Syrie et d’Egypte.L’intérêt des peintures des églises de la vallée s’ajoute à la beauté des lieux.
Dîner et nuit à Aksaray.

Jour 7 : Aksaray – Konya.

Nous passerons par Sultanhani, un caravansérail seljoukide dont les proportions majestueuses en font une véritable cathédrale dédiée au commerce caravanier et le caravansérail d’Obruk construit sur la base des ruines d’une ville romaine.
Anciennement Iconium, Konya fut, au Moyen Age, la capitale du sultanat seldjoukide de Roum.Elle nous permettra la découverte de splendides pièces d’architecture des mystiques Seldjoukides comme la mosquée d’Alaadin et le porche de la médersa (école coranique traditionnellement dotée d’une cour intérieure carrée) d’Ince Minarelli.
Dans un ancien couvent, nous verrons également le musée de Mevlana, le fondateur au XIIIe siècle de l’ordre des derviches tourneurs.Dîner et nuit à Ankara.

Jour 8 : Ankara / Retour

DTransfert à l’aéreport et envol pour le retour.

 

Le prix de ce voyage comprend :

Tous les transferts et tous les transports.
L’encadrement par l’un de nos guides culturels, turque francophone.
Toutes les repas pendant le circuit.
L’hébergement : Hôtel de bonne catégorie dans les villes. *** et ****
Le portage et des bagages par véhicules.
Le transfert sera en bus d’un capasite 27 siege.
Les entrées dans les musées monuments et sites.

Notre prix ne comprend pas :

L’assurance multirisque voyage
Les extra personnels et les boissons.
Les vol intérieurs et extérieurs.

 

Écrire une critique

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez-nous ! +90 388 232 91 51
Total: € 525.00 à partir de € 525.00 par personne

( Please select date and time before select people )

Adulte

× € 525.00 = € 525.00

Exceed the maximum number of people for this tour. The number of seats available is 10

OU

fr_FRFrench
fr_FRFrench